Véronique Maciejak / Parentalité-Education Positive

La rentrée au CP


C'est aujourd'hui !

                                    photo-81.JPG

 

 

L’actualité du jour, c’est bien sûr....la rentrée !

Comment ?

Vous êtes passés à côté de l’information ?

Difficile pourtant de ne pas en entendre parler : à la radio, à la télévision, dans les journaux, tout était fait pour qu’on ne puisse pas l’oublier. Difficile également de ne pas se rendre compte que tous les parents sont arrivés en retard au bureau ce matin. Et oui, il fallait bien déposer les enfants à l'école et rencontrer l'enseignant. 

Quelle effervescence sur les trottoirs et sur les parkings autour des écoles...On ne comptait plus les enfants étrennant un cartable, les petites filles en robe toute neuve et les garçons au top de la coiffure !

 Et bien chez moi, la rentrée a eu lieu aussi.

Chloé en grande section de crèche et Emma au...CP.

 

Chloé n’était pas du tout ravie de retourner à la crèche. Elle a pleuré avant de partir, sur le trajet et à l’arrivée. Comme une lâche que je suis j’ai laissé son père la déposer. Je me contente du rôle de « super maman sauveuse » puisque c’est moi qui vais la chercher. Néanmoins je ne suis pas plus inquiète que ça. Je sais que Chloé aime la crèche : elle adore y jouer, courir partout, participer aux activités proposées, écouter les histoires et voir les autres enfants. Elle a juste besoin de temps pour se réadapter après 2 mois de vie à la maison. Je reste donc relativement zen. Je croise quand même les doigts en espérant qu’elle n’aura pas trop pleuré et qu’elle aura pris le temps de s’amuser...

 

Quant à Emma, c’est une autre histoire...

Vous connaissez maintenant mon point de vue sur l’école et mes appréhensions quant aux apprentissages. Apparemment, je cache tellement bien mon jeu qu’Emma n’a ressenti en moi aucune crainte. Elle s’est levée en toute confiance (ouf!). Ce matin, elle était heureuse comme jamais, chantant et dansant dans la rue. Nous sommes allées à l’école à pied dans la bonne humeur et la jovialité. Elle était ravie de retrouver ses amies  et s’est empressée de toutes les embrasser.  Elle n’a pas oublié son amoureux le couvrant de baisers. Quel plaisir de la voir si joyeuse ! Et quel contraste avec les autres enfants...La grande majorité était tête baissée, coincée entre ses deux parents, les yeux humides et peu motivée de la situation.

Emma a pu voir sa maîtresse et commençait déjà à lui parler ; elle était si fière ! J’ai pu monter voir sa salle de classe et je l’ai laissée, toujours pleine de joie, assise à côté d’une amie de l’an passé. Je la retrouve tout à l’heure et j’espère que son enthousiasme sera identique.

Et moi, quel est mon ressenti ?

J’étais heureuse de voir ma fille pleine de vie mais j’ai également été très affectée de voir tant d’enfants apeurés. J’aimerais tant que l’école devienne un lieu de fête où l’unique fait d’apprendre avec d’autres mettrait en joie n’importe quel enfant.

Le travail et les devoirs m’effraient d’autant que la maîtresse a déjà abordé le sujet ce matin.

Mais au fond, mon ressenti importe peu, je l’ai compris. Je dois me concentrer sur les envies d’Emma et sur ses sentiments. J’attends donc avec impatience son retour aujourd’hui et puis, les jours suivants.

Et comme je l’ai déjà dit, je resterai vigilante pour que la flamme qui l’anime ne s’éteigne pas et qu’elle garde toujours sa joie d’apprendre, sa joie de vivre.

Affaire à suivre donc...

 

Et...bonne rentrée à tous ! Rigolant


03/09/2013
2 Poster un commentaire