Véronique Maciejak / Parentalité-Education Positive

Une maman "positive" tout le temps ?


...non !

 


Beaucoup de parents qui me lisent me félicitent de mon attitude et du temps « positif » que je passe avec mes filles. Ils me disent que eux n’y arrivent pas toujours.

Je vais vous avouer quelque chose aujourd’hui : moi non plus ! 

Oui, je sais, le mythe tombe....

Mais c’est un fait : je suis parfois « négative », pas très fun et rabat-joie avec mes filles.

Pourquoi ? En fait tout dépend de la situation, de mon quota de sommeil, du mauvais temps ou encore des contrariétés extérieures que j’ai pu rencontrées.

Alors, parce que ça rassure de voir que les autres ne sont pas parfaits, j’ai décidé de vous dresser aujourd’hui une liste de quelques uns de mes défauts (pas tous quand même, je ne suis pas si folle....) :

1 - si je manque de sommeil, je suis irritable et très vite agacée. Or, c’est souvent dans ces moments-là que mes filles ont décidé de ne pas m’écouter et de me faire tourner en bourrique...Résultat : je crie ! (alors que crier n'a jamais servi à résoudre des problèmes...)

2 - je ne suis pas le genre de maman qui adore faire des activités manuelles et créatives avec mes filles. Et oui...Désolée mais non, je ne me réjouis pas de fabriquer des fleurs en rouleaux de papier toilettes ou de faire des colliers en papier mâché. Je sais ça n’est pas très positif tout ça mais c’est une vérité assumée. Alors parfois, je me force et d’un air semi enchanté je propose une telle activité à mes filles (ça, c’est plutôt positif, non ?). Mais... force est de constater que nos œuvres sont à l’image de ma motivation : nulles.

3 - j’appréhende les vacances scolaires et le fait de rester non stop 24h/24 avec mes filles. J’adore mes enfants mais quand je peux avoir un espace de liberté à moi en journée, je les apprécie encore plus.

4 - parfois, je suis fatiguée et je n’ai pas envie de jouer ni de lire des histoires ou encore de dessiner ...Dans ces cas-là, je propose une superbe activité à mes filles qui s’appelle ....la télévision. Et, discrètement, j’essaie de dormir.

5 - le soir, il m'arrive de dire à Emma qu'il est trop tard pour que je lui raconte une histoire et qu'il faut qu'elle aille rapidement se coucher. En fait.... j'ai tout simplement la flemme et j'ai vite envie de faire des choses pour moi (regarder la télévision, me plonger dans un bon livre...)!

 

Alors, oui, je ne suis pas la wonder-woman de la Parentalité Positive mais j’assume et... je me soigne !


04/05/2013
8 Poster un commentaire