Véronique Maciejak / Parentalité-Education Positive

Définition de la parentalité positive


Définition de la parentalité positive

Qu’est-ce que la Parentalité Positive ?

J’aime me représenter la parentalité positive comme une grande salade colorée où chaque ingrédient compte. Du sucré au salé en passant par l’amer, chaque composant est utile et nécessaire.

Parmi les ingrédients il y aurait la non violence, l’écoute, le partage, le respect de soi et des autres, la coopération, l’autonomie mais aussi de la fermeté accompagnée de bienveillance.

La parentalité positive est pour moi une éducation sans cri, sans heurt inutiles où chacun prend le temps de s’écouter et de se comprendre. Une éducation avec des règles définies mais où, à l’intérieur de ce cadre, chacun est libre d’agir pour s’épanouir pleinement. Les parents sont des guides qui aident au mieux chacun de leur enfant à trouver sa voie personnelle. Dans cette éducation, la compétition laisse place à la coopération et les punitions s'effacent au profit des solutions.

 

Mais pour moi ce terme est bien plus qu’un concept éducatif : il s’agit d’une philosophie de vie.

 

Depuis que je découvre la Parentalité Positive, ma vie a profondément changé.

Je revois toute mon éducation, mes principes, mes convictions et surtout ma façon de penser. Je n’ai plus envie de changer seulement mon éducation, j’ai aussi envie de modifier mon alimentation, mes objectifs professionnels mais aussi ma façon de voir la vie. Il s’agit pour moi d’un vrai bouleversement.

La Parentalité Positive est devenue comme une drogue, j’ai l’impression d’être un peu comme Obélix avec la potion magique du druide. Comme lui, je suis tombée dedans et maintenant je ne peux m’empêcher d’en vouloir encore et toujours.

J’ai aussi l’impression d’avoir des années de retard à rattraper...Quand je vois qu’un grand nombre de parents a baigné dans cette atmosphère dès son plus jeune âge, je me dis que le chemin est encore très long pour moi.

Mes enfants grandissent à vue d’œil et je n’apprends pas assez vite !

Je voudrais tant leur inculquer ce que je crois être le meilleur mais je n’en connais pas encore assez.

Je ne suis qu’au début de ce chemin de traverse.

Je découvre, j’adhère, je commence à comprendre les prémices de ce concept mais il m’en faut encore plus...

 

Pourquoi je crois tant en la parentalité positive ?

Parce que je suis convaincue que j’ai trouvé là le moyen d’amener mes enfants vers le meilleur d’eux-mêmes.

Parce que je suis utopiste et que je crois que chacun peut aider à changer le monde. A travers la parentalité positive je me dis que les enfants d’aujourd’hui deviendront des adultes de demain meilleurs.

 

Ce que je veux pour mes enfants

Je veux que mes enfants soient heureux de vivre, épanouis dans leur vie, qu’ils aient confiance en eux et en l’autre. Qu’ils se respectent, respectent les autres et la nature. Qu’ils croient en eux et se donnent les moyens d’aller au bout de leurs rêves.

Je veux qu’ils aient envie d’aider les autres, qu’ils oublient le côté matérialiste et se concentrent sur les vraies valeurs humaines.

Je veux que mes enfants s’entraident et se protègent et que chacun développe sa personnalité sans se cacher.

J’aimerais que mes enfants explorent le monde et échangent avec le plus grand nombre.

Je veux que mes enfants profitent de la vie et savourent chaque instant de bonheur avec enthousiasme.


29/03/2013
3 Poster un commentaire