Véronique Maciejak / Parentalité-Education Positive

Une maison aménagée = des enfants plus autonomes


Pourquoi réaménager sa maison ?

Grâce à mes lectures sur la Pédagogie Montessori (voir MES LECTURES dans la rubrique de ce Blog) je me suis rendue compte de l'importance de rendre "accessible" notre maison à nos enfants.

S'ils veulent trouver leur place chez eux et apprendre à être autonomes,  nous devons d'abord leur donner la possibilité mais surtout les moyens de le faire. 

Afin de trouver les solutions adéquates, il suffit parfois juste de se mettre à la place de l'enfant...à sa hauteur.

 



01/04/2013
4 Poster un commentaire

L'entrée

Avez-vous déjà essayé d'accrocher vos manteaux sur des cintres bien trop hauts ?

Savez-vous où ranger vos chaussures et accessoires vestimentaires (écharpes, bonnets, gants...) si on ne vous propose pas de places clairement définies et adaptées à votre taille ?

Avec un peu de bon sens et des aménagements simples (et peu coûteux) nous pouvons aider nos enfants à mieux s'épanouir au quotidien et à apprendre plus facilement à "faire seul".

 

Je vous propose les solutions que j'ai adoptées pour le bien-être et l'autonomie de mes enfants, il y en sûrement beaucoup d'autres, n'hésitez pas à me les faire partager !

 

Etape 1  : accrocher son manteau

 

 

Plutôt que de fixer au mur des patères à la taille de mes enfants, j'ai choisi d'installer un portemanteau mobile. J'en ai trouvé un destiné aux enfants avec des poignée très basses pour ma plus jeune fille (2 ans) et des poignées plus hautes pour mon aînée (5 ans).

 

Etape 2 : ranger ses chaussures / ranger ses accessoires de sortie (écharpes, gants, bonnets, lunettes de soleil...)


 

Pour les chaussures, j'ai choisi un placard à chaussures à 6 niveaux qui s'ouvrent en trois parties grâce à 3 poignées qui se tirent en avant.

Très facile d'utilisation, j'ai réservé les deux plus bas étages pour les chaussures de mes filles qui savent très bien les ranger et les prendre seules.

 

Juste à côté j'ai choisi d'installer un petit meuble avec des tiroirs que l'on peut tirer. Elles y trouvent tous leurs accessoires (écharpes, bonnets, gants). Je pourrais encore mieux optimiser ce rangement en mettant des photos sur les tiroirs pour qu'avant même de les ouvrir on sache quoi y trouver.

 

Indispensable également : un grand miroir vertical pour que chacun puisse se regarder et ajuster ses vêtements avant de partir.

 


02/04/2013
9 Poster un commentaire

La cuisine

Dans la cuisine, pour apprendre à nos enfants à devenir autonomes, il faut d'abord qu'il puisse avoir accès aux choses. 

Voici donc quelques exemples concrets pour les y aider :

- Installer un marche-pied pour qu'ils puissent atteindre l'évier et le robinet

- Mettre à leur portée la vaisselle qu'ils peuvent utiliser (je ne vous parle pas des couteaux tranchants mais plutôt de leurs verres, assiettes et couverts habituels !)

- Installer dans un placard ou un tiroir à leur hauteur, et facile d'ouverture, tout ce qui concerne leur petit-déjeuner ou leur goûter

- Mettez dans un coin qui leur est accessible un nécessaire pour nettoyer (chiffons, éponges, balais (réglé à leur taille)...)

 

 

Passons maintenant au coin repas :

Les tables et les chaises de cuisine sont souvent bien trop grandes pour nos enfants.

Il reste bien évidemment les chaises hautes pour les plus jeunes et les réhausseurs mais afin de permettre à ma benjamine Chloé (2 ans) d'être autonome à 100% et de s'installer seule sur sa chaise, j'ai opté pour une table à sa taille aménagée à côté de la nôtre.

Je pensais qu'elle y mangerait avec sa soeur.

 

Finalement cela ne leur a pas convenu, elles ont préféré rester à la même table que nous.

Néanmoins j'ai décidé de laisser cette table en place. Elle s'est transformée en bureau à dessins. J'y mets à disposition  des feuilles blanches et des feutres. Mes filles y vont régulièrement dans la journée pendant que je m'affaire autour d'elles.  J'accroche ensuite les oeuvres préférées de mes filles dans leur espace de jeux.

Je suis ravie de cet aménagement qui crée un climat très convivial dans la cuisine. Nous pouvons rester ensemble tout en pratiquant des activités différentes. 

Quant à mes filles, elles deviennent, grâce à cela, de véritables artistes !


02/04/2013
3 Poster un commentaire

Dans la salle de bain

Avez-vous déjà essayé de vous laver les mains dans un lavabo dont la hauteur vous serait supérieure ?

Et une fois vos mains lavées,  avez-vous déjà ressenti la frustration de ne pas pouvoir vous les essuyer car la serviette était hors de votre portée ?

Avec un peu de bon sens et des aménagements simples (et peu coûteux) nous pouvons aider nos enfants à mieux s'épanouir au quotidien et à apprendre plus facilement à "faire seul".

 

Je vous propose les solutions que j'ai adoptées, il y en sûrement beaucoup d'autres, n'hésitez pas à me les faire partager !

 

 

Pour ma plus jeune fille, j'ai installé un lavabo portatif* au-dessus de la baignoire. Elle y trouve tout son nécessaire pour sa toilette (savon, brosse à dents dentifrice, serviette à proximité).

Je dois juste l'aider pour remplir ce lavabo d'eau.

Je lui ai montré au préalable comment se laver les mains avec du savon et comment brosser ses dents de manière optimale.

Depuis que je lui ai installé ce lavabo portatif, le lavage des mains n'est plus une corvée et elle s'y applique très sérieusement.

* lavabo portatif disponible dans de nombreux magasins de puériculture (entre 20 et 30 euros). Vous pouvez également en trouver d'occasion sur les sites marchands "Le Bon coin"  et "e-bay".

Chloé a utilisé ce lavabo de 18 mois à 2 ans 1/2, elle a ensuite utilisé le marche-pied (ci-dessous) comme sa soeur.

 

 

 

Pour mon aînée, j'ai installé un marche pied simple et sécurisé suffisament grand pour qu'elle accède sans difficulté au lavabo. Vous pourrez trouver des marche pieds identiques dans les grandes surfaces ou les magasins IKEA.

La robinetterie est simple d'utilisation et elle trouve à proximité tout ce dont elle a besoin pour sa toilette (savon, brosse à dents, dentifrice).

Quand elle était plus jeune, je lui ai aussi montré comment se laver les mains. Je lui ai répété les gestes doucement et à de multiples reprises pour qu'elle sache les reproduire facilement.


02/04/2013
17 Poster un commentaire

Le salon

J'en avais assez de voir mes enfants monter et descendre des canapés quand nous étions au salon.

La plus petite, même si elle était déjà bien agile, me passait devant sans cesse et n'était jamais bien installée.

Ses petits pieds battaient l'air sans pouvoir toucher par terre...

J'ai fini par leur acheter deux jolis fauteuils d'enfant mais aussi deux gros coussins de sol capitonnés.

Je ne savais quelle assise serait le plus adéquate pour elles. 

Au final, en fonction de leurs envies et de leurs activités, elles alternent leurs positions et quand nous recevons d'autres enfants, chacun trouve une place adéquate.

 

 

 

Le salon est une pièce commune. Les enfants doivent pouvoir y vivre sans interdits et sans que je sois derrière eux à les reprendre sans cesse. Ainsi, tous les objets qui sont à leur portée sont des objets qu'ils peuvent toucher.

Les objets que je juge inadaptés à leur âge (trop dangereux, fragiles ou précieux) sont rangés hors d'atteinte.

 


02/04/2013
1 Poster un commentaire