Véronique Maciejak / Parentalité-Education Positive

La cuisine

Dans la cuisine, pour apprendre à nos enfants à devenir autonomes, il faut d'abord qu'il puisse avoir accès aux choses. 

Voici donc quelques exemples concrets pour les y aider :

- Installer un marche-pied pour qu'ils puissent atteindre l'évier et le robinet

- Mettre à leur portée la vaisselle qu'ils peuvent utiliser (je ne vous parle pas des couteaux tranchants mais plutôt de leurs verres, assiettes et couverts habituels !)

- Installer dans un placard ou un tiroir à leur hauteur, et facile d'ouverture, tout ce qui concerne leur petit-déjeuner ou leur goûter

- Mettez dans un coin qui leur est accessible un nécessaire pour nettoyer (chiffons, éponges, balais (réglé à leur taille)...)

 

 

Passons maintenant au coin repas :

Les tables et les chaises de cuisine sont souvent bien trop grandes pour nos enfants.

Il reste bien évidemment les chaises hautes pour les plus jeunes et les réhausseurs mais afin de permettre à ma benjamine Chloé (2 ans) d'être autonome à 100% et de s'installer seule sur sa chaise, j'ai opté pour une table à sa taille aménagée à côté de la nôtre.

Je pensais qu'elle y mangerait avec sa soeur.

 

Finalement cela ne leur a pas convenu, elles ont préféré rester à la même table que nous.

Néanmoins j'ai décidé de laisser cette table en place. Elle s'est transformée en bureau à dessins. J'y mets à disposition  des feuilles blanches et des feutres. Mes filles y vont régulièrement dans la journée pendant que je m'affaire autour d'elles.  J'accroche ensuite les oeuvres préférées de mes filles dans leur espace de jeux.

Je suis ravie de cet aménagement qui crée un climat très convivial dans la cuisine. Nous pouvons rester ensemble tout en pratiquant des activités différentes. 

Quant à mes filles, elles deviennent, grâce à cela, de véritables artistes !



02/04/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi