Véronique Maciejak / Parentalité-Education Positive

"Les mots sont des fenêtres" - Marshall B.Rosenberg

Unknown.jpg

 

" Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) – Introduction à la Communication NonViolente" de Marshall B.Rosenberg aux Editions La Découverte

 

D’aussi long que je m’en souvienne, je me suis toujours intéressée à la communication entre pairs. Quand une dispute éclatait entre mes amis ou au sein de ma propre famille, j’essayais toujours de jouer le rôle de médiateur pour apaiser les esprits. Je tentais de définir les vrais « messages » de chacun pour comprendre les deux parties. Mon objectif était de démontrer qu’au fond, chacun avait raison et que tout était une histoire de ressenti personnel. Mon expérience m’a permis de comprendre que les mots pouvaient être des armes très puissantes et que leur portée était immense. Dès lors, j’ai toujours été tenté d’apprendre à « bien parler » aux autres mais sans savoir vraiment comment faire. Heureusement Marshall B.Rosenberg est arrivé !

 

Communiquer « correctement » avec les autres n’est pas une chose aisée et cela peut s’apprendre, notamment par le biais de la CNV. La CNV c’est la Communication NonViolente, une marque déposée par Marshall B. Rosenberg. L’objectif est de trouver le bon langage qui nous permet de vivre au mieux en harmonie avec les autres. Dans l'ouvrage "Les mots sont des fenêtres", l’auteur nous propose de découvrir les bases de sa méthode. Voici quelques exemples de titres de chapitres évocateurs : observer sans évaluer, identifier et exprimer ses sentiments, le pouvoir de l’empathie ou encore exprimer pleinement sa colère.

Ainsi sur la colère, l’auteur nous invite à différencier la cause et le facteur déclenchant. Si nos enfants font du bruit et que cela nous agace, la cause est notre besoin de calme et le facteur déclenchant est l’attitude de nos enfants, la nuance est importante et nous permet de ne pas rejeter la faute sur les autres. Je le cite « Nous ne sommes jamais en colère à cause de ce que les autres disent ou font ». Marshall B. Rosenberg nous invite à réfléchir sur nos besoins qui se cachent derrière notre colère. Ce livre bien que très théorique est truffé d’exemples concrets et d’histoires personnelles pour nous permettre de mieux appréhender ce qu’est la CNV. Dans le chapitre « Observer sans évaluer », on apprendra ainsi que dire « Tu traînes dans ton travail » (jugement subjectif) peut se transformer facilement en « Tu ne commences à réviser que la veille d’un examen » (observation objective).

 

Mon avis : ce livre est une réelle introduction à la CNV et il est à mettre entre toutes les mains. Maintenant, je vous l’avoue, j’ai souvent piqué du nez en le lisant... Les concepts sont nombreux et difficiles à assimiler par une simple lecture. Ce livre est très riche et dense (un peu comme « La Discipline Positive » de Jane Nelsen) et pour moi la manière idéale de l’optimiser est de poursuivre en parallèle des ateliers ou stages en CNV. Je compte donc m’y mettre prochainement ! Marshall B.Rosenberg nous offre les possibilités d’un monde meilleur avec de simples mots, ce serait dommage de s’en priver.

 

Un mot sur...Marshall B.Rosenberg : ce psychologue américain, docteur en psychologie clinique est un ancien élève de Carl Rogers. C’est le créateur du processus de communication appelé « Communication NonViolente ». Il est le fondateur et le directeur de la formation du Center for NonViolent Communication, une organisation internationale à but non lucratif. Actuellement, il intervient dans le monde entier en tant que conférencier ou médiateur dans les conflits.

 



08/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi